La Communication NonViolente

Une connexion à soi

La Communication NonViolente permet avant tout de se connecter à soi, à son corps, à ses ressentis et à ses besoins. C'est donc se poser régulièrement la question " Et là, comment je me sens ? Comment ça se traduit dans mon corps ? De quel besoin chez moi ça parle ?"

Un changement de paradigme

Dans notre société, j'entends souvent des croyances comme "l'homme est foncièrement mauvais et cruel". Cependant, Marshall Rosenberg, créateur de la Communication NonViolente, observe que la bienveillance fait partie des compétences des nouveaux nés, et que la violence s'apprend par l'éducation et la culture. Il considère donc l'être humain comme un être naturellement bienveillant et dont la plus grande joie est de contribuer au bonheur d'autrui lorsqu'il n'y est pas contraint. Ainsi, la Communication NonViolente nous invite à nous reconnecter à notre bonté naturelle.

Une connexion aux autres de cœur à cœur

Chacune de nos actions a pour but de nourrir nos besoins. Les besoins sont communs à l'ensemble de l'humanité, quelque soit notre culture. Pour nourrir un besoin, il existe une infinité de solutions, et c'est souvent là l'origine des conflits.
Ainsi, se relier à nos besoins et à ceux de l'autre, c'est se relier à ce que nous avons tous en commun, c'est créer une connexion de cœur à cœur.

Quelles applications pour la Communication NonViolente ?

Selon moi, la Communication NonViolente permet avant tout d'être conscient de ce qui est vivant en nous et de la beauté de nos besoins. En conséquence, elle peut nous servir dans nos relations, dans tous les domaines de notre vie, en famille, au travail, dans notre couple, dans nos activités sportives et associatives.
Elle est un puissant outil de transformation de nos sociétés vers plus de conscience. Elle peut être appliquée dans différents domaines comme la résolution de conflits, la psychologie, l'éducation, le management, la réalisation de projets…

Comment j’ai quitté mon travail grâce à la CNV
29 novembre 2019
"Mais qu’est-ce que je fais là ?", la prise de conscience En 2016, de retour de mon congé maternité au bureau pour exercer mon
Ce que la CNV m’apporte dans la relation avec mon enfant (2/2)
30 octobre 2019
Rappel Dans le premier post (1/2), j'aborde d'abord ma découverte de l'éducation bienveillante, puis ce que m'apporte la CNV dans l
Ce que la CNV m’apporte dans la relation avec mon enfant (1/2)
17 octobre 2019
Mon enfant a 3 ans. Vous me direz que ça fait un temps de retour d’expérience un peu juste pour faire un bilan de l’impact de la CNV d